Le parcours sur les arts culinaires de Saint-Josse-ten-Noode 2015

Le troisième parcours sur les arts culinaires de Saint-Josse-ten-Noode

Le plaisir de vivre dans une société ouverte, fraternelle et multiculturelle.

Le parcours sur les arts culinaires de Saint-Josse-ten-Noode est l’occasion de réunir les habitants de Saint-Josse-ten-Noode et d’ailleurs autour du thème de la cuisine qui dans toutes les cultures, représente la convivialité, l’accueil et l’échange. Vingt cuisiniers amateurs préparent et font goûter au public leurs plats préférés. Des recettes simples à réaliser, savoureuses, peu onéreuses et auxquelles ces cuisiniers amateurs sont particulièrement attachés. Les plats sont présentés dans quatre lieux publics de la commune de Saint-Josse-ten-Noode où le public peut gratuitement goûter et dialoguer avec les « artistes culinaires ».

Le parcours culinaire est une occasion de rendre hommage au parcours de vie des cuisiniers. Ces femmes et de ces hommes ont quitté les neiges du Népal, les vallées d’Arménie, les plateaux du Congo, les steppes de Sibérie, le soleil de Bolivie pour vivre, avec nous, à Saint-Josse-ten-Noode. Outre les cuisiniers, l’évènement mobilise de très nombreux acteurs de la vie sociale de Saint-Josse-ten-Noode. En effet, chaque artiste culinaire est soutenu par une association locale.

Le parcours sur les arts culinaires fait sortir la culture des musées pour aller à la rencontre du public. Simple, proche, gratuite et abordable, la culture retrouve là sa fonction essentielle : nous rendre heureux et nous encourager à vivre ensemble. Le parcours et les échanges qui s’y nouent illustrent la richesse et le plaisir de vivre dans une société ouverte, fraternelle et multiculturelle.

Chaque visiteur reçoit un dossier composé des recettes, de la biographie des cuisiniers et d’un plan pour rejoindre les quatre lieux de rencontre et de dégustation. Nadine Genesse, artiste photographe, Morgane Saad et Michel Dumoulin, écrivains publics, ont réalisé les photos et recueilli les témoignages des artistes culinaires afin de constituer les dossiers.

Le parcours sur les arts culinaires est une initiative d’Emir Kir, Bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, de Mohamed Azzouzi, Échevin de la Culture francophone, d’Éric Jassin, Échevin des Relations Internationales et de la Coopération, de Béatrice Meulemans, Échevine de la Cohésion sociale et de l’ensemble du Collège échevinal.

La participation au parcours est gratuite.

Le parcours sur les arts culinaires de Saint-Josse-ten-Noode 2014

Dans toutes les cultures, la gastronomie représente la convivialité, l’accueil et l’échange. C’est ainsi que la première édition du parcours d’artistes culinaire de Saint-Josse a eu lieu en décembre 2013. « Ce fut l’occasion de mettre en lumière toutes ces particularités culturelles qui traversent la gastronomie, fruits de l’histoire et de divers métissages. Cet évènement a réuni plus de 300 personnes dans 6 lieux de dégustation différents autour de ce qui, dans toutes les cultures, réchauffe le cœur et l’esprit : la bonne cuisine. Un dialogue s’est construit qui fut l’occasion de partager des expériences de vies et des souvenirs liés à des recettes » (Isabelle Casimir, service culture, administration communale de Saint-Josse-ten-Noode)

Fort du succès de la première édition, l’évènement a été reconduit en décembre 2014 selon le même principe. Vingt cuisiniers amateurs ont préparé et fait goûter au public leurs plats préférés. Des recettes simples à réaliser, savoureuses, peu onéreuses et auxquelles ces cuisiniers amateurs sont particulièrement attachés. Les plats étaient présentés dans quatre lieux publics de la commune de Saint-Josse-ten-Noode où le public pouvait dialoguer avec les « artistes culinaires » et goûter chaque plat. La participation au parcours était gratuite.

Le thème du parcours 2014 était « souvenirs d’enfance ». A travers une recette, des saveurs et des arômes, chaque cuisinier évoquait sa jeunesse, sa famille, sa région, son pays et sa culture.

Le parcours culinaire fut aussi une occasion de rendre hommage au parcours de vie de ces femmes et de ces hommes qui ont quitté les neiges du Népal, les plaines de Hongrie, les vallées d’Arménie, les plateaux du Congo, les steppes de Sibérie, le soleil de Bolivie pour vivre, avec nous, à Saint-Josse-ten-Noode.

Outre les cuisiniers, l’évènement a mobilisé de très nombreux acteurs de la vie sociale de Saint-Josse-ten-Noode. En effet, chaque artiste culinaire était soutenu par une association locale.

Chaque visiteur recevait un dossier composé des recettes, de la biographie des cuisiniers et d’un plan pour rejoindre les quatre lieux de rencontre et de dégustation. Nadine Genesse, artiste photographe, Morgane Saad et Michel Dumoulin, écrivains publics, ont réalisé les photos et recueilli les témoignages des artistes culinaires afin de constituer les dossiers.

Le parcours sur les arts culinaires est une initiative d’Emir Kir, Bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, de Mohamed Azzouzi, Échevin de la Culture, d’Éric Jassin, Échevin des Relations Internationales et de la Coopération, de Béatrice Meulemans, Échevine de la Cohésion sociale et de l’ensemble du Collège échevinal. Les services de l’administration communale, par leur engagement et leur travail, ont fait de cet évènement un succès.

Le parcours sur les arts culinaires fait sortir la culture des musées pour aller à la rencontre du public. La gastronomie est en effet un élément culturel très accessible. Simple, proche, gratuite et abordable, la culture retrouve là sa fonction essentielle : nous rendre heureux et nous encourager à vivre ensemble.

Le parcours sur les arts culinaires, les recettes et les témoignages illustrent la richesse et le plaisir de vivre dans une société ouverte, fraternelle et multiculturelle. Julie Haas, institutrice à l’école fondamentale communale de Saint-Josse “Henri Frick”, a amené sa classe de 3ème  primaire au parcours sur les arts culinaires : « Les enfants mangent souvent toujours un peu la même chose. Ici, ils découvrent d’autres cuisines, d’autres goûts. Au début, ils hésitent un peu, mais très vite ils goûtent à tout et sont heureux de découvrir. A l’école, nous travaillons sur la diversité. Lors du parcours sur les arts culinaires, les enfants constatent de façon très concrète que la différence constitue une richesse ! »

Journée de sensibilisation au métier d’écrivain public – 20 décembre

JOURNÉE DE SENSIBILISATION AU MÉTIER D’ÉCRIVAIN PUBLIC

Une journée organisée par le Réseau Kalame et la Maison de la Francité
Le vendredi 20 décembre 2013 de 9h45 à 17h

dothewriting

L’écrivain public écrit pour et avec autrui tout type de texte à caractère privé, administratif ou professionnel. En faisant preuve d’écoute, il est un acteur social qui permet aux individus de répondre à leurs obligations dans une société où l’écrit est omniprésent. De tout temps, l’objet du métier d’écrivain public a été de se placer comme le trait d’union entre les individus et les nécessités administratives ou sociales.

Valérie Vanhoutvinck est licenciée en art et sciences de la communication, réalisatrice, auteur, performeuse et écrivain public ( également membre de Kalame).
Elle présentera ce « vieux » métier on ne peut plus actuel et nécessaire. Cette journée, ouverte à toute personne intéressée, présentera une entrée en matière dans le métier d’écrivain public, articulée en deux parties, une théorique (9h30-12h30) et une pratique (14h-17h30).
La journée comprendra un échange avec Mohamed Moussaoui et Valérie Vanhoutvinck, autour de leur pratique d’écrivains publics dans de nombreux lieux et de la projection du film Do the writing .

« Être écrivain public, c’est écrire avec l’Autre. C’est être au service, par l’écriture, de l’intention de l’Autre. C’est se prêter. C’est tenter d’amoindrir le vide offert à nombre d’entre nous, par l’école, les institutions, la société des sachants. C’est questionner l’accès au savoir pour tous et tendre la plume aux laissés pour compte. 
Être écrivain public, c’est offrir une forme de résistance à l’écrasement sans répit que subissent dans nos sociétés clivées ceux qui ne possèdent pas le Langage et ses rouages. »

Valérie Vanhoutvinck ©2011

Cette journée est ouverte à tout animateur d’atelier d’écriture (membre de Kalame ou pas), assistant social, éducateur, formateur, enseignant et à toute autre personne intéressée par le métier d’EP.

La matinée est limitée à 15 personnes – La projection du film et l’après-midi sont ouvertes au public.

Quand ? Vendredi 20 décembre 2013 de 10h à 17h

Où ? Maison de la Francité, 18, rue Joseph II – 1000 Bruxelles (Métro Arts-Loi ou Madou)

Inscription : réservation & infos sur info@kalame.be

Journée : 25 € (comprenant café/thé) — Après-midi uniquement : 5 €   — Confirmation de participation après paiement — Piquenique à prévoir.

Journée proposée par le Réseau Kalame en collaboration avec La Maison de la Francité et PAC Bruxelles

LE PARCOURS SUR LES ARTS CULINAIRES DE SAINT-JOSSE-TEN-NOODE 2013

Les services « Culture » et « Relations Internationales » de l’administration communale de Saint-Josse organisent, le 13 décembre 2013, un parcours d’artistes culinaires.

Ce parcours est organisé en collaboration avec la bibliothèque communale et en partenariat avec Michel Dumoulin -écrivain public-, Nadine Genesse – photographe- et les associations tennodoises.

Nadine Genesse et Michel Dumoulin accompagnent cette mise en lumière par le biais d’interviews (biographies) et de photographies qui situent les artistes culinaires dans leur quotidien.

Ces biographies et photographies sont publiées dans le journal communal et serviront de supports de communication durant la journée du 13 décembre. Elles sont insérées dans une farde de présentation destinée au public.

parcours culinaire                                                                  

4ème Forum des Ecrivains publics

4ème Forum des Ecrivains publics !

17 juin 2013 à Liège

affiche_web-liege

Ce forum est l’occasion pour les différents acteurs du projet de se pencher sur les nouveaux enjeux et défis qui traversent l’Espace Ecrivain public, 10 ans après l’adoption de la Charte des écrivains publics et dans un contexte sociétal toujours plus complexe.

Ils y traiteront entre autres des concepts de désaffiliation, d’exclusion et d’insertion sociale, de partenariats, de réseaux, d’actions collectives,…

Pour télécharger le dépliant complet cliquez ici:  flyer_forum_ecrivain_public_2013

Projet – Place Dailly, Éloge de la différence

Le quartier de Schaerbeek autour de la place Dailly offre, d’après nous, une précieuse variété de personnes, d’activités, d’animations, de goûts…

Nous pensons que cette diversité est la véritable richesse du quartier.
Nous voulons montrer cette richesse à travers une série de photographies prises cet été autour de la place Dailly.

Nous souhaitons, non seulement prendre des photos, mais aussi connaitre et comprendre les personnes que nous photographions. La rencontre, le dialogue et l’échange avec les habitants et les commerçants du quartier font aussi partie de notre projet.

Le résultat est une quinzaine de planches illustrant chacune un élément de la diversité du quartier. On y voit des marchés (place Dailly et avenue Charbo), des amoureux, des enfants, des travailleurs, des amis à la terrasse des cafés, des joueurs de billard et de domino, des commerçants, des soirées football… On y perçoit la diversité et la joie de vivre ensemble…

Pour que chacun puisse voir les photos, celles-ci sont exposées chez les commerçants du quartier qui le souhaitent.

Un petit ouvrage reprend les photos et les rencontres.

livre-recto

Notre démarche est simplement humaniste et résumée dans la phrase de Saint-Exupéry (Lettre à un otage) « Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente ». La preuve, à Schaerbeek, par l’image!

Nadien Genesse & Michel Dumoulin

Ecrire pour agir